À toi la laissée pour compte.


À toi la laissée pour compte.

Celle que la vie a laissée de côté.

Celle que le bonheur a abandonnée.

À toi, blesser sur le bord du chemin de la vie.


Celle détruite par l’amour.

Celle cassée par de belles paroles.

Celle anéantie par des promesses brisées.

Il est temps de relever la tête.

Le regard vers l’avenir.

Car ton passé a cessé de te haïr.

Car ton passé n’a plus rien à t’apprendre depuis longtemps.

Car ton passé n’a rien de nouveau à te dire.

Je sais que tu as l’impression de nager dans un océan de merde.

Que chaque vague qui s’abat sur toi à un gout amer.

Que chaque battement pieds pour rester à la surface devient de plus en plus dur.

Mais il est temps de te laisser porter loin du rivage.

De te perdre au milieu de nulle part pour te retrouver.

Toi qui depuis quelque temps c’est tant et tellement chercher.

Il est temps de te refaire.

Il est temps de te réparer.

Car le temps de la souffrance, de la tristesse et du chagrin est terminé.

Tout le mal que tu as vécu t’a guidé vers ce moment, vers cet instant.

Celui où tu te reprends en main.

Celui où tu te relèves après être tombé.

Celui ou plus rien n’a d’emprise sur toi.

Car tous ses petits coups du destin n’avaient que pour but de te rendre plus capable d’affronter la vie.

Car Dieu envoie ses combats les plus durs, à ses soldats les plus forts.

Car il n’y a aucune tempête que tu ne peux traverser.

Car il n’y a aucun chemin que tu ne peux emprunter.

Tu dois comprendre que dans la vie, il n’y a qu’une seule chose qui compte, qui compte plus que tout et c’est le bonheur.

Tu dois apprendre à t’offrir cette joie, celle de vivre.

Tu dois apprendre à te donner tout ce bonheur qui te hante.

Qui semble filer toujours entre tes doigts.

Tu dois revenir à ce moment, à cet instant où tu étais capable de te laisser aller au moment présent.

Car le passé est passé, car l’avenir n’est pas encore arrivé.

S’il existe un endroit ou tu devais te trouver c’est maintenant ou jamais.

Car s’il existe quelque chose que tu devrais vivre c’est la joie, le bonheur et l’amour.

Celui que tu as pour toi.

On cherche trop souvent à combler l’amour de soi par l’amour des autres.

À toi la laissée pour compte.

Celle qui a du mal à se relever.

Celle qui est incapable de s’aimer.

Celle qui trouve la vie si difficile qu’elle veut partir.

Il est temps de relever la tête.

De te laisser aller.

À l’amour, au bonheur.

À l’acceptation de soi.

À la joie d’être vivante, un privilège refuser à beaucoup trop de personnes.

À celle de te laisser guider par la vie, par le destin.

À laisser aller ton passé qui te hante.

À ouvrir ton cœur, à ta propre réussite.

À ouvrir ton âme, au feu, de tout ce qui te rend heureuse.

À fermer tes yeux, au mensonge.

À fermer ta vie à la souffrance et la douleur.

Car tu es la seule qui peut laisser aller le mal, pour laisser entrer le bonheur.

Il est temps de reconquérir ta vie.

Il est temps d’affronter l’échec.

Il est temps de braquer, le vie, pour prendre ta part de joie.

Il est temps d’imposer ton momentum au destin, ta cadence, de prendre l’initiative pour toucher tes rêves, tes espoirs, et les étoiles.


Avatar

Écris par Maxime Marquette

Je suis LA dose d'Amour qu'il te faut.