La vérité, c’est que parfois, notre vision de l’Amour change.


La vérité c’est que parfois on doit changer notre vision de l’amour.

Et les « je t’aime » deviennent des « je ne sais pas si je peux encore t’aimer. »

Parfois, les « Je vais être avec toi pour toujours » deviennent des « je dois te quitter avant de perdre la tête. »

Et parfois les « Jamais je ne te briserais le cœur. » deviennent des « Je dois prendre du temps pour moi, et m’occuper de mon propre cœur, aujourd’hui, maintenant. »


La vérité c’est qu’on grandit et on réalise ce qu’on veut, ce qu’on mérite, et surtout ce qu’on ne veut plus.

Et ça devient de plus en plus difficile de tolérer, de garder dans notre vie, tout ce qui ébranle nos fondations.

De conserver tout ce qui nous fait mal, tout ce qui nous blesse.

TOUT ce qui nous laisse sur le bord du chemin de la vie anéantie, défaite.

Le temps nous change.

Comme les circonstances nous forcent à devenir plus fortes et plus indépendantes.

Et plus nous surmontons d’obstacle et plus nous apprenons à nous connaitre !

Parfois ça veut dire abandonner des choses qui ne sont plus nécessaires ou bien pour nous.

Qui ne nous comble plus autant de bonheur qu’auparavant.

Même ce qu’on aimait… vraiment ou réellement.

La vérité c’est que les gens nous montrent leur vraie couleur au fil du temps.

On découvre leur vrai visage.

Et que c’est de plus en plus dur de les respecter.

Ça devient plus difficile de les aimer.

Plus difficile, de nous voir avec elle, de nous imaginer avec elle, plus dur d’espérer un avenir avec elle.

La vérité c’est que même si notre amour ne change pas, la confiance, elle, est perdue, et chaque jour devient un calvaire.

La vérité c’est qu’avec le temps on en tolère moins, on en accepte moins, et surtout on ne tolère plus ce qui draine notre énergie.

On veut quelque chose qui nous pousse vers l’avant, qui nous entraîne vers le bonheur, vers la joie.

On veut quelque chose qui nous comble, nous fait nous retrouver.

Quelque chose qui nous habitera si profondément que sans elle on se sentira incomplet.

La vérité c’est qu’on doit s’occuper et prendre soin de soi-même.

Toujours, tout le temps, en tout temps.

On doit se choisir en premier.

Car la règle numéro 1 dans la vie, c’est de ne jamais finir numéro 2, surtout pour soi-même.

La vérité c’est qu’on ne peut pas pardonner certaines choses.

Comme des mots dits.

Comme des mots que l’on retient.

Comme toutes ces fois où on voudrait crier, notre déception ou notre peine.

Comme toutes ces fois où on voudrait hurler notre rage.

Comme tous ces moments et instants qui nous démolissent.

De ces actions qui nous anéantissent

Car dans la vie…

il y a des mots qui blessent.

Il y a des paroles creusent.

Il y a des silences qui tuent.

Il y a des regards qui nous font mal.

Il y a des yeux qui disent tout.

Il y a des larmes de joies.

Il y a des sourires qui cachent la tristesse.

Il y a des rires qui cachent des peines infinies.

Il y a des actions vides de sens.

Il y a des intuitions qui trompent.

Il y a des sentiments qui mentent.

Il y a des émotions qui nous changent.

Il y a des cicatrices invisibles.

Il y a des gens aveuglés par le bonheur.

Il y a des gens qui ne voient que du mal autour d’eux.

Il y a des douleurs qui dorment.

Il y a des souffrances qui nous réveillent.

Il y a des blessures qui ne guérissent jamais.

Il y a des ailes brisées.

Il y a des cœurs lourds.

Il y a des âmes légères.

Il y a des vérités qui parlent et des mensonges qui hurlent.

Il y a des vérités qui prennent l’escalier pendant que des mensonges prennent l’ascenseur.

Il y a de l’amour qui fait mal.

Il y a de la colère qui fait du bien.

Il y a des chicanes qui minent le moral.

Il y a des disputes qui nous libèrent.

On ne peut pas aimer toujours une personne comme si c’était la première fois.

Mais on devrait l’aimer comme si elle était la dernière.

La vérité c’est que notre vision de l’amour change.

Notre manière de voir les autres.

Notre façon d’aimer.

Les « je t’aime » deviennent des « je m’aime moi-même davantage. »

Les « j’ai besoin de toi. » deviennent des « j’ai besoin de moi, encore plus. »

La vérité c’est que parfois changer sa vision des choses est nécessaire, comme d’ouvrir les yeux.

Car c’est ce qui nous retient de tomber amoureuse de la personne la plus importante dans notre vie « nous-mêmes. »


Avatar

Écris par Maxime Marquette

Je suis LA dose d'Amour qu'il te faut.