Révoltons-nous !


Il se peut que parfois vous n’avez pas envie d’être forte et vous savez quoi ? Vous avez tout à fait le droit !! Il se peut qu’un soir, alors que vous arrivez de travailler ou bien de l’école, vous ayez envie de juste vous évachez et relaxez. C’est exactement, ce que vous devez faire. Car, ici le corps vous parle et il a seulement besoin d’un moment d’arrêt, de recharger ces batteries pour mieux repartir le lendemain. Alors, si c’est ce que vous avez envie, faites-le, n’écouter pas les stéréotypes où l’on n’oblige la femme à tout faire. Nous avons le droit d’avoir un moment à nous et surtout de penser à nous en premier. Et si vous avez des enfants, bien alors donnez leurs le bain et exigez un moment seulement pour vous. Personne, ne le fera pour vous. Nous sommes, les seuls maîtres de nous-même. Et je vous parle de ça car il est important d’écouter son corps sinon savez-vous ce qui va se passez si vous ne l’écoutez pas ??

Oui, vous avez devinez, un épuisement, pas nécessairement professionnelle mais seulement une méga fatigue, une démotivation totale.

Alors je vous dis tous autant vous êtes les femmes, pensez à vous, nous sommes en 2019 et bientôt 2020, les hommes sont capables de s’occuper d’eux-mêmes et si vous êtes avec un homme qui vous dit que non, qu’il a besoin de vous pour faire son repas ou bien quoique ce soit, dites-lui qu’il est temps qu’il apprenne à être un grand garçon !!! Moi, je dis qu’il est temps que nous défaisons l’image de la « SuperWoman » que nos mères à installer.

Le problème en 2019, c’est qu’on demande à la femme de tout faire, s’occuper des enfants, faire le ménage, les repas, les lunchs, s’occuper de son mari, de sortir le chien, sans oublier de prendre des nouvelles de la famille immédiate. Mais, où est le temps alloué pour elles ???


Voilà, pourquoi autant de femmes, finissent en dépression ou en grande fatigue et, ou, en démotivation totale. Elles ne pensent pas à elles. Elles sont trop occupées à être la femme parfaite.

Si vous saviez, à quel point, il est important de pensez à soi, d’écouter son corps. De se permettre, un Netflix, un bain, un verre de vin, un morceau de chocolat et de relâchez la pression. Bref, de faire ce qui vous plaît. Si vous ne le faites pas, si vous ne vous permettez pas le droit de passer en premier. Le droit de ne pas être totalement parfaite comme nos mères l’était, il est inévitable que vous alliez tout droit vers le mur et je vous garantie que cela ne fera pas du bien quand vous allez foncez dedans.

Tant de femmes ce mets trop de pressions pour être ce que la société exige d’elles. Et si, on disait à la société que nous sommes tous responsable de soi, nous sommes tous indépendante et que nous avons tous le droit de faire ce que nous voulons même si c’est hors du commun, même si cela exige que les enfants mangent le repas que vous avez faites au micro-ondes, ou bien que votre mari passe la soirée seul à écouter son sport préféré pendant que vous alliez au yoga.

Nous ne sommes plus dans les années 90, nous sommes dans les années modernes où la femme devrait penser à elle, puisque l’homme ne se gêne pas depuis des années de penser à ce que lui veut. À ce faire servir et par sa mère et par sa femme. Je crois que non seulement la femme doit penser à elle, mais l’homme doit penser lui aussi à elle et apprendre à faire à manger, à l’aider à faire les tâches ménagères, à s’occuper des enfants parce que vous savez quoi ? C’est aussi ses enfants !! Bref, à être lui aussi autonome et indépendant.

Alors, les femmes, je vous le répète, pensez à vous, à la femme que vous êtes et celle que vous voulez être et non à celle que la société vous demande d’être. Révoltons-nous et montrons que nous aussi, nous avons le droit à nos soupers de sacoches, à nos moments seule avec nous même, que nous avons le droit d’être la femme en soi et non la servante de la maison.


Avatar

Écris par Maxime Marquette

Je suis LA dose d'Amour qu'il te faut.