À toi qui me perd désespérément, sache que je t’aime.


À toi qui savait tempérer lors de mon impulsivité.

À toi qui savait m’appaiser lors de mes tempêtes.

À toi qui savait me calmer lors de mes périodes d’inquiétudes.

À toi qui savait… tout de moi…


Sache que tu es en train de me perdre.

Sache qu’il n’est pas encore trop tard…

Mais qu’il est minuit moins vingt.

Que tu dois te ressaisir.

Que tu dois te reprendre en main.

Retrouver ta voie.

Ton chemin vers moi et mon coeur.

Que tu dois recommencer à te battre pour moi.

Que tu dois cesser de me tenir pour acquise.

Car je t’aime… plus que tout.

Plus que je n’ai jamais aimée.

Mais que je suis tannée, que j’en ai marre.

Que je suis fatiguée.

Par la vie, et parfois par toi.

Je sais que je ne suis pas facile…

Que parfois je suis peut-être même insupportable.

Mais sache que tu te dois, de relever le défi à chaque jour qui mêne à mon âme et mon coeur.

Car je suis défaite, anéantie à l’intérieur.

Je te vois évoluer, je te vois t’améliorer, mais changer et ça me fait peur…

Car il semble que ce que j’aimais de toi, s’amenuise petit à petit.

On dirait que tu te perds dans ta tête et ton stress ou dans les problèmes de ta vie.

Sache que je suis la personne en ce moment à cet instant, qui t’aime le plus.

Celle qui a le plus besoin de ton réconfort.

De tes bras dans lesquels me laisser aller.

Sache que je t’aime… mais que je suis si fatiguée, de nos chicanes, de nos disputes.

Que je suis incapable de t’entendre crier, exploser de colère, car la vie ne te satisfait pas comme tu le voudrais.

Car j’ai été abimée, blessée par d’autre avant toi…

Chaque jour, j’essaie de t’aimer le plus que mon coeur, que mon âme, le peut.

Qu’en moi tu crée, un feu qui ne s’amenuise jamais, une flamme qui s’attise toujours, tout les jours, toujours, en tout temps.

Tu es cette personne, le bon, le seul et l’unique.

Tu es celui avec qui je veux construire, bâtir, et non tout détruire sur un coup de tête ou sur une mauviase décision.

Je sais que c’est difficile pour toi de lire ces lignes, de te concentrer sur mes mots, malgré le brouhahaha qui reigne dans ta tête.

Je sais que tu n’as de yeux que pour moi.

Mais j’ai besoin de retrouver ta passion, ton intensité, ton désire, pour moi.

J’ai besoin que le feu qui te consomme l’âme s’appaise un peu, pour me laisser souffler, pour me laisser reprendre mon souffle.

Pour trouver la force de continuer.

Pour esssayer d’avancer.

Je sais que tu m’aimes, mais ne fait pas l’erreur que tout les hommes font, celle de me prendre pour acquise, ou de croire que peu importe, ou pour le pire je resterais.

Je ne veux pas te changer, je crois en toi, en qui tu es, plus que personne d’autre.

Et je te veux toi en entier, au complet. totalement.

Car tu es ma meilleure moitié, même si ces derniers temps tu as de la difficulté à me le montrer, ou me le faire ressentir.

Je sais que tu n’essaie pas d’être méchant.

Que tu ne veux pas l’être.

Mais je répète pour ceux du fond qui ne l’on pas compris.

La douleur et le chagrin nous change, les déceptions d’Amour aussi, si ce n’est pas les pires.

J’ai endurée tant de crie, j’ai du taire ma voix tant de fois, à des reprise, des moments et instants ou j’aurais du rugir, à la place d’avoir une voix cassé, ou aucun son n’arrivait à sotir.

Je sais, que ce n’est pas de ta faute, mais parfois même avec beaucoup de volonté, on ramasse les petits pots cassés des autres.

Que parfois même avec les intentions les plus pures ou nobles, on peu quand même perdre ce à quoi on tient le plus.

Je sais que tu es brisé, cassé, depuis peu, mais aussi depuis si longtemps…

Je sais que le changement te fait peur.

Que la vie passe par moment et instant si rapidement… que lorsque tu te retournes, tant de temps à passé.

Je sais que tu te sens mal.

Je sais que tu as mal.

Que tu n’arrives pas toujours a bien exprimer tes émotions.

Car toute ta vie, tu as fuis, ou tu t’es détruit.

Pour oublier, ou pour t’étourdir.

Je sais que ce n’est pas facile, mais rien ne l’est, et encore moins la vie.

Tu es mon âme soeur, ma moitié que j’ai tant chercher, et que j’ai enfin trouvé.

Qu’il est temps de te réveiller, d’ouvrir les yeux, de regarder autour de toi.

d’arrêter de braquer la vie, ou tenter de braquer mon coeur… avec tes mots ou ces méchanceté.

Je sais que tu ressens beaucoup de frustration, que tu ne m’exprime pas.

Mais je t’ai toujours dis que je préfère être blessée par la vérité, qu’être réconfortée avec des mensonges.

Que je préfères, me retrouver seul, qu’un seul jour de plus dans une relation toxique.

Car j’Ai déjà arpenter ce chemin, cette voie, et je m’y suis perdu tant de fois.

Et aujourd’hui si je me suis retrouvée c’est grâcece à toi.

Tu m’as apportée tant de bon, de bien, pour que je te laisser partir ou aller ainsi.

Alors aujourd’hui, je t’ouvre mon coeur, je te parle du plus profond de moi.

Et je te dis à toi qui est en train de me perdre, je t’aime.


Avatar

Écris par Maxime Marquette

Je suis LA dose d'Amour qu'il te faut.